[Test] Mini drone Eachine E10C

Publié par -

Aujourd’hui, j’ai reçu le mini drone E10C de la marque Eachine ! Ce modèle coûte seulement une vingtaine d’euros… Est-ce suffisant pour s’amuser un petit peu ? Vérifions dans ce test !

Caractéristiques générales :

Marque

Eachine

Modèle

E10C

Couleurs

Disponible uniquement en gris

Fonctionnalités principales

– Loopings à 360°
– Présence de LEDs pour une bonne visibilité dans le noir
– Mode HEADLESS présent

Caméra

Le drone intègre une caméra de 2MP

Capacité de la batterie

150 mAh en 3,7 Volts

Portée télécommande / drone

200 mètres environ

Durée de vol

5 à 6 minutes

Temps de recharge

35 minutes environ

Dimensions

Largeur : 6 centimètres
Longueur : 6 centimètres
Épaisseur : 2,8 centimètres

Unboxing

Le drone arrive dans une petite boîte en carton. On y retrouve également la télécommande, une notice d’utilisation, un chargeur USB ainsi que 4 hélices de rechange au cas où vous en casseriez. La notice est plutôt complète et explique toutes les fonctionnalités du drone ainsi que la mise en marche. Je vais tout vous expliquer dans ce test.

Fonctionnement

La première chose à faire sera de charger le drone. Pour cela, il suffit de connecter le petit port du chargeur à l’endroit prévu à cet effet sur le drone (voir photo ci-dessous). La prise USB intègre une petite LED rouge qui indique l’état de la charge. Lorsque le chargeur est branché mais que le drone n’est pas branché dessus, la LED est éteinte. Lorsqu’on branche le drone, la LED rouge s’allume. Celle-ci s’éteint de nouveau lorsque le drone est entièrement rechargé. Comptez environ 35/40 minutes pour une recharge complète. Le temps de vol sera de 5 à 6 minutes environ. C’est malheureusement très court mais c’est l’autonomie moyenne pour ce type de drones. Vu sa taille, la batterie ne peut être plus grosse.

La deuxième chose à faire est d’insérer 2 piles LR6 (AA) dans la télécommande. Malheureusement elles ne sont pas fournies mais vu le prix auquel est vendu le drone, c’est tout à fait acceptable. Une fois cela fait, vous êtes prêts à voler !

Pour appairer la télécommande avec le drone, la manipulation est toujours la même. On monte le joystick de gauche vers le haut et on le redescend. Après avoir entendu une série de “bips”, c’est tout bon. Le joystick de gauche, justement, permet d’ajuster la puissance, l’altitude. C’est un joystick qui ne reprend pas sa position initiale lorsque vous le lâchez, contrairement à l’autre qui lui reprend systématiquement sa position initiale et qui vous permet de diriger le drone dans les directions de votre choix (gauche, droite, avant, arrière). Le joystick de gauche permet également de tourner le drone sur lui-même. Au premier abord, la manette peut paraître assez petite en main mais on s’y habitue rapidement.

A noter : n’oubliez pas d’allumer le drone en bougeant le petit switch au dessus du port de recharge

Si vous n’avez jamais piloté de drone, vous aurez probablement un petit peu de mal au début pour le faire correctement. Quelques crashs seront sûrement à prévoir 🙂 Toutefois, après une petite séance d’entraînement, on maîtrise très rapidement le drone et on prend un grand plaisir à le faire voler, je peux vous l’assurer.

Ce modèle dispose de plusieurs fonctionnalités assez intéressantes. On retrouve par exemple une fonctionnalité permettant de faire des loopings à 360°. Pour cela, il suffit, en vol, d’appuyer sur le joystick de droite et ensuite bouger ce même joystick dans la direction de votre choix. Le drone fera alors son looping dans le sens que vous lui aurez indiqué.
Ca fonctionne très bien et c’est réactif, vraiment pas mal pour un petit drone à ce prix !

On retrouve également des LEDs rouges et bleues sous le drone. C’est très pratique car ça lui donne un style sympathique en plus de vous permettre de bien le repérer dans l’obscurité.

Pour finir, la chose la plus intéressante est pour ma part la petite caméra intégrée de 2MP. Certes, la qualité est clairement médiocre comme ce à quoi on pourrait s’attendre, mais c’est super pour s’amuser un petit peu. On a la possibilité de prendre des photos ou des vidéos très facilement. Il faudra pour cela insérer une carte micro SD dans la fente prévue à cet effet sur le drone. En vol, il suffit d’appuyer sur les boutons sur le haut de la télécommande (un correspond à la photo, l’autre à la vidéo).

Malgré tous ces points positifs, j’ai été fortement déçu de me rendre compte que ce modèle ne dispose pas de la fonction Headless.. C’est bien dommage mais on peut s’en passer !

Ce mode permet, une fois activé, de diriger le drone sans devoir faire attention à son orientation. Sans ce mode, si vous tournez le drone sur lui-même et qu’ensuite vous voulez le ramener vers vous, il est nécessaire de le remettre droit d’abord ou en tous cas de savoir retourner les commandes dans votre tête en fonction du sens dans lequel est le drone. Avec le mode headless, aucun soucis ! J’espère avoir été assez clair.

Plus de photos

En conclusion

Finalement, ce drone a été pour moi une excellente surprise ! Je m’attendais à quelque chose de banal sans plus, mais il est vraiment très stable et facile à piloter. J’apprécie la petite fonction looping ainsi que la caméra intégrée qui, malgré sa qualité assez médiocre, permet de faire quelques petits plans en altitude sympathiques ! Si vous souhaitez débuter dans le monde des drones, clairement foncez ! Je ne peux que vous le recommander, surtout à seulement 20 euros !

Mini drone Eachine E10C

Mini drone Eachine E10C
8

Packaging

8.0/10

Fonctionnement / Performances

8.0/10

Autonomie

7.0/10

Rapport qualité/prix

9.0/10

Points positifs :

  • Prix très attractif
  • Très sympa à piloter
  • Intègre une petite caméra
  • LEDs pour repérer le drone

Points négatifs :

  • 2 piles pour la télécommande non fournies
  • Autonomie dans la moyenne mais sans plus
  • Pas de mode Headless

Fondateur du site. Étudiant, passionné par tout ce qui touche au domaine de l’informatique, des nouvelles technologies, des jeux vidéo et de la programmation ! J’aime découvrir de nouvelles choses et améliorer mes connaissances dans ces différents domaines.

Poster un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz